L’ozone est un procédé naturel et écologique

 

Modifier notre approche de l’hygiène

 

L’Histoire a démontré que le pouvoir des habitudes représente l’une des plus grandes faiblesses de l’Homme. Nous avons tous pris l’habitude d’utiliser des produits, qu’ils soient alimentaires ou d’hygiène, qu’utilisaient généralement nos parents. Pourtant, il est temps que cela change.

Les temps ont changés, ainsi que les outils scientifiques qui permettent d’évaluer l’impact des produits que nous utilisons. Au fur et à mesure des années, de nombreuses études ont été menées sur les produits d’entretien et de désinfection utilisés au quotidien. Que ce soit pour tester leur efficacité, leur impact sur la santé ou l’environnement, la plupart de ces produits ont été étudiés et évalués. Les résultats sont sans appel. La grande majorité de ces produits sont néfastes. Et dans de nombreux cas ils accentuent les problèmes qu’ils sont censés résoudre…

 

La nocivité des produits chimiques

 

L’association 60 millions de consommateurs, réputée pour son sérieux et sa fiabilité, a présenté un rapport retentissant. En effet, selon l’association, une quantité importante de sprays assainissant, de désodorisants ou de désinfectants seraient de véritables allergènes, parfois même toxiques. En partant de cette étude ( que vous pouvez trouver ici ), 60 millions de consommateurs explique qu’en seulement 20 ans le nombre de personnes développant des allergies a ainsi doublé ! L’association déconseille ainsi vivement l’utilisation de ces produits, source de pollution intérieur mais aussi extérieur.

Une autre association de consommateurs, l’UFC Que Choisir, a également dénoncé les effets nocifs des sprays assainissants. Cette dernière, après avoir effectué des analyses d’émission, est arrivée aux mêmes conclusions que ses confrères. Ces sprays représentent une menace pour la santé des individus et favorisent l’apparition d’allergies tout en dégradant la santé de ses utilisateurs. Notamment en ayant des effets sur les poumons et en affectant sérieusement la respiration. L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire appuiera ces études en émettant l’observation que les sprays ne devraient pas être utilisés par les personnes asthmatiques entre autres.

Le 19 mai 2020, sur le site de L’association Santé Environnement France, une tribune fut publiée par un collectif de 4 associations. Cette dernière fut rédigée pour alerter quant à l’utilisation de produits ayant intégré la norme EN 14476. En effet, d’après le collectif, la très grande majorité des produits sous cette norme contiennent des ingrédients nocifs et toxiques, étant cancérigènes, attaquant la peau et les poumons, ou encore, étant source de perturbateurs endocriniens. De plus, l’utilisation de ces produits d’entretien favoriserait l’apparition de bactéries ayant muté pour résister aux produits bactéricides.

 

 

Qu’il s’agisse de produit normé EN 14476, de sprays, de désodorisant, de javel ou d’aérosols, ils comportent tous un aspect nocif pour la santé des utilisateurs, mais pas uniquement. Avec l’utilisation de ces produits, c’est tout un pan de l’écologie qui est sacrifié au profit de l’entretien et de la salubrité de nos lieux de vie. Effectivement, tous ces produits représentent une menace pour la nature et la biodiversité avec tous ses résidus, ses dépôts, ses rejets et ses déchets. Le principe même d’un produit désinfectant est la destruction des bactéries et des virus.

Le problème est qu’une fois utilisé, les propriétés négatives des déchets ou des résidus sont conservées, bien qu’indésirable. Ce facteur est très important et place ces produits dans une catégorie écotoxique et donc, dangereux pour l’environnement, avec un risque de déséquilibre environnementale. Quand certains de ces produits sont jetés dans les eaux usées après leur utilisation, la plupart ne sont pas traités correctement par les stations d’épuration à cause de leurs propriétés non-biodégradables. La pollution des nappes phréatiques, des lacs, des rivières, des mers et des océans est ainsi causée en partie par ces produits non-respectueux de l’environnement. Les aérosols, eux, en plus de polluer votre lieu de vie, iront peser un peu plus sur la pollution de l’atmosphère. Selon une étude récente, ils seraient même deux fois plus dangereux que la pollution causée par les automobiles.

Alors que tous ces produits d’entretien, désinfectants et désodorisants sont censés nous apporter une sérénité, c’est bien souvent l’effet inverse qui se produit.

 

La désinfection à l’ozone est la meilleure alternative

 

C’est pourquoi il est temps de changer nos habitudes de nettoyage en adoptant des techniques plus sophistiquées, écologiques et saines. Nos générateurs d’ozone proposent de remplacer tous ces produits nocifs de manière efficace et naturelle. L’ozone de par ses propriétés bactéricides et virucides permet de désinfecter efficacement les locaux ainsi que les surfaces en laissant une odeur de fraîcheur. Et bien entendu en ayant décontaminé à 99.99 % les lieux.

L’ozone peut être utilisé sous la forme gazeuse ou sous sa forme aqueuse.

Passer de ces produits industriels à l’ozone, c’est privilégier l’écologie et faire une bonne action pour la planète à l’heure où les enjeux écologiques deviennent de plus en plus importants. C’est également protéger votre système respiratoire.