Sélectionner une page

 

L’ozone pour les EHPAD et les maisons de retraite

 

À l’image de l’âge médian européen, la population française se veut de plus en plus vieillissante. En effet, le pays va connaître d’ici 2030 une croissance importante du nombre de personnes ayant entre 75 et 84 ans, soit une croissance de 49 %, passant le chiffre de ces personnes de 4,1 millions à 6,1 millions. Cette caractéristique impactera la société française à bien des échelles.

Bien que nous aimerions tous héberger nos parents et grands-parents lors de leur retraite, il est malheureusement extrêmement difficile pour la plupart des familles de s’occuper des leurs proches très âgés comme ils le souhaiteraient. C’est pourquoi il existe les maisons de retraite.

Les maisons de retraite permettent de concilier tous les avantages et tous les besoins des personnes âgées en un seul et même endroit, afin de libérer les familles d’une charge conséquente au quotidien.

Toutefois, les maisons de retraite peuvent représenter parfois un danger pour leurs résidents. Les personnes âgées sont des personnes extrêmement vulnérables avec une santé très fragile qu’un rien peut affecter. Les polluants émanant de produits d’entretien correspondant pourtant aux normes sanitaires imposées par la France et l’Union européenne ont leur part de responsabilité. Mais les risques pour la santé proviennent principalement des agents pathogènes amenés à se développer au sein de ces résidences.

En effet, dans les EHPAD, la circulation de polluants et de micro-organismes représentent un danger majeur pour vos résidents. Et ce malgré la mise en place de protocole sanitaires performants.

 

Les polluants liés au nettoyage… et à la désinfection

 

En effet, les aérosols, les produits chimiques et les produits d’entretien utilisés pour nettoyer l’établissement représentent une source de pollution de l’air et des surfaces. Cela provient des résidus chimiques et biologiques laissés par ces produits initialement destinés à éliminer les virus et les bactéries… Bien que pour la plupart de la population cette pollution ne représente qu’un danger infime, pour la population âgée l’impact peut être important. Les organismes de nos « anciens » étant bien plus fragiles et vulnérables, leurs corps ont bien souvent du mal à contenir les effets négatifs de ces polluants. Ces produits peuvent donc causer de nombreuses atteintes aux organismes, s’additionnant aux maladies déjà contractées par les personnes âgées.

L’étude GERIE fut réalisée dans plus de 50 maisons de retraite dans 8 pays européens. Cette étude, parue dans le journal European Respiratory, a démontré que dans les différentes EHPAD et maisons de retraite, l’air est chargée en polluants. Cette situation impacte directement les capacités respiratoires des résidents (mais également des soignants) alors que les produits d’entretien respectent (normalement) les normes imposées par l’Union européenne sur la concentration en polluant atmosphériques. Cette étude a mis en avant l’exposition des retraités à 5 polluants majeurs, totalement néfastes pour leur santé.

 

utilisation de l'ozone pour les EHPAD

 

Micro-organismes présents dans les maisons de retraite

 

En règle générale les résidents des maisons de retraite ont tendance à rester la majeure partie du temps à l’intérieur de l’établissement. Nous pourrions penser que cette caractéristique leur permet de se préserver des coups de froids et autres maladies présentent à l’extérieur de l’établissement, ce qui est tout à vrai en partie. Néanmoins, l’intérieur représente un danger tout aussi important.

 

La situation récente et encore d’actualité que les principales victimes de la Covid-19 restent les plus âgés d’entre-nous. Ayant un système immunitaire moins fort, moins vigoureux que le reste de la population, les personnes âgées sont les personnes les plus vulnérables face aux virus et aux bactéries. À la fin de l’année 2020, 44 % des morts de la Covid-19 étaient des résidents d’EHPAD , soit 22 000 personnes en décembre 2020 selon Santé Public France. Un chiffre astronomique révélant l’ampleur du danger que représente ce nouveau virus pour nos anciens. En octobre 2021, nous pouvons constater que cette tendance n’a pas changé et que ce sont les personnes âgées qui décèdent majoritairement suite à la contraction du virus.

La Covid-19 ne représente pas toutefois l’unique risque sanitaire que connaissent les retraités, loin de là. Malgré les mesures sanitaires prises pour contrer cette pandémie, et en se concentrant sur les habitudes pré et post-Covid, les personnes âgées présentent dans ces maisons de retraite reçoivent beaucoup de visiteurs. Que ce soit de la famille venant directement les voir ou alors qui les accompagne en promenade, nos aînés sont amenés à fréquenter beaucoup de monde lors de leur vie quotidienne et à augmenter les risques de contamination. Avec la présence des visiteurs, des virus et des bactéries sont amenés à se propager au sein de l’établissement. Cela représente un danger pour la majorité des résidents.

Il est impératif de réduire drastiquement les risques de propagation au sein des établissements afin d’assurer la sécurité des résidents agés. Pour ce faire, il est nécessaire d’effectuer un travail de nettoyage constant pour diminuer tous les risques sanitaires. Toutefois, nous avons pu voir que le nettoyage avec des produits chimiques représente un danger tout aussi grand que la propagation des micro-organismes et des agents pathogènes.

Pour pallier ces problèmes, il existe les générateurs d’ozone.

 

Qu’est-ce qu’un générateur d’ozone ?

 

Véritable alternative aux produits d’entretiens utilisant des produits chimiques, les générateurs d’ozone permettent d’effectuer un travail de désinfection grâce aux propriétés virucides et bactéricide de l’ozone tout en assurant la purification des divers lieux de l’établissement (chambres, cuisines, salle de télévision, sanitaires).

L’ozone est un gaz totalement naturel généré à l’aide d’un arc électrique fractionnant les molécules d’oxygène en deux. Nos générateurs permettent d’assurer une désinfection et un assainissement des établissements tout en étant sans danger pour vos résidents.

Écologique, l’ozone ne laisse aucuns résidus et polluants. De plus nos générateurs d’ozone permettent également de détruire les mauvaises odeurs présentes dans l’établissement. En terme d’image, au-delà de l’aspect sanitaire, il est nécessaire de veiller à la bonne réputation de la résidence en préservant la qualité de vie des personnes âgées.

Il est important qu’elles évoluent dans un milieu sain, propre et avec une oxygénation de qualité pour leur assurer le minimum de risques quant à leur santé physique et psychologique.

L’odeur de fraîcheur laissée par l’ozone après la destruction des virus et des mauvaises odeurs rassurera la famille des résidents tout en les convainquant qu’ils ont fait le bon choix en vous laissant vous occuper de leurs membres de la famille.

 

Quels types de désinfection à l’ozone ?

 

La désinfection à l’ozone gazeux

 

L’ozone gazeux permet de désinfecter les surfaces et l’air ambiant en un temps rapide et de manière très efficace. Nous proposons pour les maisons de retraite et les EHPAD des solutions performantes et sécurisées adaptées à toutes les situations et tous les volumes. Selon vos besoins vous trouverez dans notre gamme professionnelle le produit adapté.

 

La désinfection à l’eau ozonée

 

L’eau ozonée est en fort développement actuellement. Son efficacité permet de l’utiliser comme un désinfectant performant sans les inconvénients des produits chimiques. Elle est de plus en plus utilisée dans les maisons de retraites pour le nettoyage au quotidien ou sous forme d’un point de désinfection. L’eau ozonée peut être utilisée en spray, en autolaveuse ou avec un nettoyeur haute-pression pour les surfaces. Nous avons développé un générateur d’eau ozonée testé et conforme selon les normes NF EN 1276: 2019 (Bactéricide) et NF EN 14476+A2:2019 (Virucide)

Son autre atout est d’être utilisée pour la désinfection et l’élimination des pesticides présents sur la nourriture (fruits, légumes, viandes, poissons). A titre d’exemple les professionnels de l’agro-alimentaire font appel à son fort pouvoir désinfectant dans le cadre de leurs activités.

⇒ LIRE AUSSI : L’eau ozonée, un désinfectant écologique

L’ozone est actuellement la meilleure alternative aux produits d’entretien pour une désinfection écologique tout en étant plus performant. Il faut savoir que l’ozone est 1.5 fois plus puissant que le chlore et qu’il agit 3 000 fois plus vite ! Tout est dit….