Sélectionner une page

L’ozone pour le secteur de l’apiculture

 

L’apiculture est un métier très difficile demandant extrêmement d’abnégation, de travail, de savoir et d’adaptation. Toutes ces contraintes élèvent ce métier au rang d’orfèvrerie. L’une des principales contraintes de ce métier réside dans la désinfection et l’assainissement des alvéoles, des ruches, des hausses et des cadres. Mais pourquoi la désinfection de vos ruches est-elle si importante ?

La désinfection est primordiale pour veiller à la santé de des ruches et de ses habitants.  Elle permet de tuer les micro-organismes, les bactéries et les virus, mais aussi tous les nuisibles et insectes pouvant porter atteinte à la santé, voire la vie de vos abeilles. La désinfection peut également passer par un processus de stérilisation.

Il existe beaucoup de techniques de désinfection, parmi elles, l’eau de javel projetée à haute pression sur les cadres afin de les nettoyer et de les désinfecter. Cette technique, bien que terriblement efficace, comporte des risques. En effet, l’eau de javel, comme pour les humains, peut être nocive pour vos abeilles s’il y reste des résidus au moment de la remise en place des cadres. Un substitut radical existe…

 

Les apiculteurs doivent tenir compte de l’environnement

Désinfection grâce à l’eau ozonée

 

Aussi efficace sans pour autant représenter un danger pour la ruche, l’eau ozonée permettra de nettoyer les cadres, les hausses et les corps tout en éliminant les virus et bactéries. Son action ne génère aucun impact sur l’environnement.

L’eau ozonée est utilisée depuis de nombreuses années notamment dans les secteurs à forte exigence sanitaire telles que l’agroalimentaire, la santé et le secteur agricole.

Son efficacité n’est plus à prouver. Son action sur les micro-organismes permet de désinfecter sans utilisation de produits chimiques. Comme dit précédemment la javel est encore souvent utilisée sous réserve des précautions nécessaires. L’ozone est 50% plus efficace que le chlore présent dans la javel et il agit 3 000 fois plus vite. Sans résidus, sans nécessité de rinçage, son utilisation est totalement sécurisé et sans impact environnemental. L’eau ozonée peut être utilisé par pulvérisation ou par trempage.

Nous avions établi dans un article précédent un comparatif entre les différences solutions. Pour lire l’article cliquez ici.

Selon les nécessités d’utilisations il existe différents systèmes pour l’eau ozonée. La version station fixe et la version mobile pour opérer sur le lieu où sont situées les ruches.

Au delà des ruches l’eau ozonée permet une désinfection du matériel apicole après utilisation ou être utilisée pour le lavage des vêtements de travail.

 

Désinfection à l’ozone gazeux

 

Pour ce qui est du reste de la ruche, bien moins accessible, l’ozone sous sa forme gazeuse représente bien des avantages. Jusqu’a présent, plusieurs gaz furent utilisés pour tenter de désinfecter les ruches, des gaz comme l’oxyde d’éthylène ou encore le plasma de peroxyde d’hydrogène furent testés dans le domaine de l’apiculture. Certains de ces gaz sont trop onéreux par rapport à la quantité de gaz nécessaire ou aux équipements destinés à leurs utilisations. L’ozone se trouve être le gaz le plus rentable dans son utilisation en rapport qualité/prix. Ce système est déjà connu de nombreux apiculteurs. De plus il est totalement écologique.

Sans danger pour les abeilles après son utilisation, le gaz grâce à ses propriétés virucides et bactéricides éliminera la grande majorité des menaces bactériologiques pour vos ruches tout en supprimant les résidus de pesticides (notamment le coumaphos) s’accrochant à la cire.

 

 

Des études en faveur de l’ozone

 

En 2011, une étude américaine (qui sera renouvelé en 2013) a réalisé plusieurs constats :

  • L’ozone est capable de tuer les larves de la teigne et autres nuisibles (comme les scarabées venant s’attaquer à l’intérieur de vos ruches).
  • L’ozone est capable d’éliminer de nombreux types de spores.
  • L’ozone diminue le taux de tous les pesticides.
  • Permet une action efficace notamment sur le varroa.
  • L’ozone détruit les champignons comme le nosema, cause de nombreuses pathologie et maladies au sein de l’essaim.

 

 

L’ozone un outil efficace pour les professionnels de l’apiculture

 

En somme, pour s’assurer de la bonne tenue de votre ruche, la meilleure des solutions reste l’ozone. Capable de se débarrasser de tous les micro-organismes menaçant votre élevage tout en restant écologique et respectueux de l’environnement. L’ozone effacera bien des contraintes présentes dans le quotidien des apiculteurs qui rendent la désinfection des ruches parfois très compliquée. La diffusion d’un gaz ozonée permettra de faciliter vos démarches de désinfection tout en étant respectueux vis-à-vis de vos ruches.

 

Nos générateurs d’ozone peuvent être également utilisés sur site grâce à l’utilisation de générateurs autonomes dotés de batterie. Nous disposons d’un modèle spécifique pour la désinfection des ruches en fonction de vos nécessités pouvant traiter 5 ruches simultanément. 

 

brevet ozone pour les ruches

 

 

 

Conclusion

 

En conclusion l’utilisation de l’ozone sous sa forme aqueuse ou gazeuse reste une excellente alternative qui peut venir en complément des méthodes traditionnelles utilisées actuellement dans le monde apicole.