L’ozone, le 12ème homme

 

Les amateurs du ballon rond suivent avec attention et assiduité la coupe du monde actuelle qui se déroule au Qatar. 32 formations venues de tous les continents s’affrontent afin de remporter le trophée ultime. Du spectacle, du partage, des joies et des peines, cet évènement planétaire procure de multiples sensations !

Mais saviez vous que l’ozone est très présent dans ce sport grâce à ses capacités performantes de désinfection ? Quels peuvent être les usages d’un générateur d’ozone dans le monde du football ?

 

Le vestiaire, un lieu de partage… de virus !

 

Un générateur d’ozone est destiné à réaliser la désinfection des vestiaires et des infrastructures.

Les vestiaires de foot nécessitent un niveau sanitaire conséquent. 15 à 20 joueurs dans un endroit clos et de promiscuité augmentent les probabilités de contamination par voie aérienne ou par contact. Les échanges de maillot, de chaussures et de différents accessoires facilitent la transmission des virus ou des bactéries.

A LIRE AUSSI => L’ozone, numéro 1 dans le sport

De plus les odeurs générées par les joueurs après un match sont importantes et prégnantes. L’ozone permet, grâce à son pouvoir oxydant, d’éliminer les molécules responsables des odeurs notamment les odeurs de sueur et de transpiration. Ces odeurs sont tenaces. L’utilisation d’un générateur d’ozone permet de traiter les volumes ainsi que les casiers, les sacs et toutes les surfaces.

L’eau ozonée désinfectante permet également de nettoyer les sols, les murs des sanitaires et des douches sans utilisation de produits chimiques et donc sans impact environnemental. Dés lors son utilisation ne nécessite pas de rinçage et ne provoque pas d’allergies en cas de contact avec l’épiderme des joueurs. Là encore l’ozone élimine les odeurs incrustées sur les surfaces.

 

Les odeurs des maillots de foot

 

Le temps passant et malgré de multiples lavages, les odeurs s’incrustent dans les fibres des maillots, des gants, des survêtements, des chasubles, des chaussettes et des chaussures !

L’utilisation d’une centrale d’eau ozonée destinée à être raccordée à une machine à laver permet de laver, désinfecter et surtout désodoriser les jeux de maillots. La particularité de l’eau ozonée est d’être active en n’utilisant que de l’eau froide et sans ajout de détergents. Au-delà de l’efficacité, les gains d’énergie et de produits de lavage sont extrêmement importants. Les études ont montré que le gain est de 30 à 40% (produits + électricité). Cela explique que l’ozone est très souvent utilisé par les blanchisseries industrielles.

Autre usage : Les armoires de désinfection à l’ozone. Ce système est de plus en plus utilisée dans les clubs de sport pour désinfecter et désodoriser les tenues et les accessoires. Certains objets et accessoires ne sont pas lavables en machine tels que les gants, les ballons, les sifflets, les protège-tibias, les protections individuelles et tout particulièrement les chaussures de football ! Dans ce cas de figure il existe des solutions sous forme d’armoires avec des capacités plus ou moins importantes et des solutions individuelles permettant de sécher et désinfecter à l’O3.

 

Traitement des pelouses à l’eau ozonée

 

Et oui les pelouses naturelles des terrains de football peuvent être entretenues et arrosées grâce à l’eau ozonée. Les objectifs sont d’oxygéner la pelouse et le substrat ainsi que de réduire l’utilisation de produits chimiques afin de lutter contre la prolifération des agents responsables de la dégradation des pelouses. A l’origine les terrains de golf ont été les précurseurs pour utiliser l’ozone sur les greens.

Un exemple parlant est l’utilisation de l’eau ozonée pour irriguer la pelouse du stade Santiago Bernabéu du Real Madrid. Cette installation a été réalisée en 2020.

 

Irrigation à l'eau ozonée des pelouses de football comme au Real Madrid

 

Plus loin avec l’ozonothérapie…

 

Les évolutions de l’utilisation de l’ozone ont permis de concevoir des protocoles et des produits destinés à améliorer la santé des joueurs amateurs ou professionnels. Le meilleur exemple dans le monde du Football d’une utilisation de la thérapie à l’ozone reste Cristiano Ronaldo. Celui-ci, dans le cadre de la gestion de ses blessures, à fait appel à l’ozone pour le traitement de son tendon rotulien. A ce titre d’autres joueurs l’ont utilisé. L’ozonothérapie, bien que peu développée en France, est très utilisée dans les pays du monde entier et particulièrement dans les pays limitrophes comme l’Italie, l’Espagne, le Portugal, le Royaume Uni ou l’Allemagne où l’on dénombre pas moins de 12 000 praticiens utilisant l’ozone ! L’utilisation est réalisée sous forme de caissons, d’autohémothérapie voire de crèmes ou d’huile ozonée.